A propos

“Centre d'Etudes et d'Expérimentations Economiques et Sociales de l'Afrique de l'Ouest - Association Internationale.”
Dramane coulibaly-tinyfied
Dramane COULIBALY
Coordinateur Régional

Qui nous sommes

Créé dans les années 1960 par l’Eglise Catholique comme centre de formation, le CESAO est devenue une Association laïque de droit burkinabè dans les années 1970. Pionnière dans la sous-région ouest africaine dans le développement de l’approche participative à travers ses activités de formation, le CESAO se reconnait à travers le leadership des milliers de ruraux et de cadres d’accompagnement.
Centre d’excellence pour la formation en Afrique de l’Ouest, le CESAO a contribué à la consolidation du mouvement paysan dans les différents pays ouest africains et à la prise en charge des problématiques clés de développement (organisation et animation du monde rural, développement communautaire, financement du développement, etc).
La zone d’intervention de cette ONG internationale à longue expérience couvre des pays de l’Afrique de l’Ouest particulièrement francophones. La longue expérience de CESAO est mise à la disposition des acteurs de développement à travers l’intervention de ses trois (03) structures opérationnelles basées respectivement à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso), à Kaolack au (Sénégal) et à Niamey au (Niger).
Le CESAO se définit comme une organisation apprenante qui s’adapte à l’évolution de son environnement. L’expertise actuelle et la capitalisation de son expérience lui permettent d’être au service des communautés de la sous-région dans différents domaines.

Historique

L’évolution historique du CESAO se présente comme suit :
1960 : Création d’un centre de formation CESAO par les Missionnaires pères blancs d’Afrique en Haute Volta (Burkina Faso)
1978 : Création de CESAO-AI de droit Suisse avec un Secrétariat Général à Ouagadougou (BF)
1990 : Politique de décentralisation des actions d’appui en Afrique de l’Ouest avec la création de CESAO-PRS (Pôle Régional Sénégal)
2003 à 2005 : Série de réformes avec la création de CESAO-PRN (Pôle Régional Niger) en 2004 et CESAO-PRB (Pôle régional Burkina) en 2005
2006 : Opérationnalisation de CESAO-PRN
2007 : Opérationnalisation de CESAO–PRB

Notre vision

« Un milieu rural et péri-urbain où les populations, particulièrement les plus démunies, dans la cohésion et la paix, créent de la richesse en exploitant rationnellement et de façon durable leur environnement et assurent ainsi leur épanouissement social dans un cadre institutionnel favorable à l’autopromotion communautaire et à l’expression des talents d’innovation des personnes »

Notre mission

Travailler à un développement économique et social du milieu rural et péri-urbain en renforçant les capacités des acteurs locaux à s’auto promouvoir et à construire un environnement de paix, de justice, de tolérance et de solidarité.

STRATEGIES D’INTERVENTION

Les stratégies d’intervention de CESAO sont fondées sur : l’expérimentation, la recherche action, le renforcement des capacités des groupes cibles, le réseautage des acteurs, la consolidation des concertations, la prise en compte de la dimension genre de façon transversale, les études / information / éducation / communication et le plaidoyer, organisation et facilitation d’ateliers et rencontres, suivi/évaluation / capitalisation, animation de réseaux, recherche / action.

Axe 1

Promotion des initiatives de développement

Axe 2

Gestion des connaissances et diffusion de bonnes pratiques

Axe 3

Plaidoyer et Animation de réseaux et plates formes

Moyens d'action

La qualité, la pluridisciplinarité et la multi-nationalité des ressources humaines internes et celles mobilisées à la tâche (prestataires) permet au CESAO d’être toujours à l’avant-garde des préoccupations de ses partenaires. Son moyen d’action, c’est aussi le centre de formation de la structure opérationnelle du Burkina Faso basée à Bobo-Dioulasso. De 1960 à 2010 (cinquantenaire du centre), plus de 44.000 personnes issues de 22 nationalités, dont 20.500 femmes, ont été formées par le CESAO.

Publics cibles

Les publics cibles sont composés essentiellement des producteurs agro-sylvo- pastoraux et leurs organisations, les acteurs du mouvement associatif tels que : Les ONG nationales et internationales, les associations de développement, les organisations de femmes, de jeunes, de handicapés, les organisations professionnelles d’artisans, les collectivités locales décentralisées.

0

Employés

0

Pôle régionaux

0

Membership réseaux de plaidoyer

0

Personnes formées